XACCA

Philosophe indien, né à Sica, mille ans avant notre ère, et regardé par les Japonais comme leur législateur. Il leur persuada que, pour gagner le ciel, il suffisait de prononcer souvent ces mots : nama, mio, foren, qui, quio. Jusqu'ici, aucun interprète n'a pu deviner le sens de ces paroles.

Ce fut Xacca qui introduisit au Japon le culte d'Amidas.

 XITRAGUPTEN

Les Indiens appellent ainsi le secrétaire du dieu des enfers ; il est chargé de tenir un registre exact des actions de chaque homme pendant sa vie.

Lorsqu'un défunt est présenté au tribunal du juge infernal, le secrétaire lui met en main le mémoire qui contient toute la vie de cet homme; c'est sur ce mémoire qtie le dieu des enfers règle son arrêt.

 XYLOMANCIE

Divination par le bois. On la pratiquait particulièrement en Esclavonie.

C'était l'art de tirer des présages de la position des morceaux de bois sec qu'on trouvait dans son chemin. On faisait aussi des conjectures non moins certaines pour les choses à venir sur l'arrangement des bûches dans le foyer, sur la manière dont elles brûlaient, etc. C'est peut-être un reste de cette divination qui fait dire aux bonnes gens, lorsqu'un tison se dérange, qu'ils vont avoir une visite.